Verre contre plastique : gagnant, l’empreinte carbone